MARIE-ROSE TURCOT,
JOURNALISTE ET ÉCRIVAINE
 
Née à Laurierville (Québec) le 2 juillet 1887, Marie-Rose Turcot étudie à l’Université d'Ottawa et s’installe dans la capitale pour y mener une carrière de journaliste et d’écrivaine. Elle collabore aux Annales de l’Institut canadien-français d’Ottawa, à La Revue moderne, et dirige la page féminine du quotidien Le Droit, de 1934 à 1950. Lors du congrès du Conseil international des femmes, tenu à Washington en mai 1925, elle est attachée au secrétariat français. Membre de la Société des écrivains canadiens-français, de la Société d’étude et de conférences, du Canadian Women’s Press Club d'Ottawa et de l’Association des femmes journalistes, Marie-Rose Turcot publie, entre autres, L'Homme du jour (1920), Nicolette Auclair (1930), Un de Jasper (1933) et Au pays des géants et des fées (1937). Elle est décédée à Orléans le 27 novembre 1977. Le 25 juin 2005, à Ottawa, la Fondation du patrimoine de l’Ontario a dévoilé une plaque commémorant la vie et l’œuvre de Marie-Rose Turcot.