BERNARD GRANDMAÎTRE,
MAIRE, DÉPUTÉ ET MINISTRE
 
Né à Eastview (Vanier) le 24 juin 1934, Bernard Charles Grandmaître est un homme d’affaires qui manifeste d’abord son intérêt pour la politique municipale en se faisant élire échevin de Vanier (1969-1974), puis maire (1974-1984). Ce candidat libéral est élu député provincial d’Ottawa-Est lors d’une élection complémentaire en décembre 1984. Réélu en 1985, en 1987, en 1990 et en 1995, Bernard Grandmaître est tour à tour ministre des Affaires municipales (1985-1987), ministre des Affaires francophones (1985-1989) et ministre du Revenu (1987-1989). Il fait adopter la Loi sur les services en français (Loi 8) en 1986. Il prend sa retraite en 1999 et assume la présidence du Comité des services en français d’Ottawa à partir de 2001. Un aréna d’Ottawa porte son nom, et le prix Bernard-Grandmaître est décerné par l’ACFO d’Ottawa depuis 1999. L’Université Laurentienne lui décerne un doctorat honorifique en 2001, et en 2005 il est nommé président d’honneur du projet Les Monuments de la francophonie d’Ottawa. Une école élémentaire catholique d'Ottawa porte son nom depuis 2006.