AURÉLIEN BÉLANGER,
ÉDUCATEUR, ADMINISTRATEUR ET DÉPUTÉ
 

Né à Sainte-Scholastique (Québec) le 18 mars 1878, Aurélien Bélanger arrive à Ottawa avec ses parents en 1879. Il obtient une maîtrise ès arts (1902), ainsi que des diplômes en comptabilité (1926) et en droit. Ayant obtenu un doctorat en pédagogie de l’Université Laval en 1937, il est successivement professeur à l’Université d’Ottawa (1896-1902), directeur de la comptabilité pour la construction de l’édifice commémoratif Victoria (1904-1908) et inspecteur des écoles bilingues de l’Est de l’Ontario (1908-1912). Il démissionne de son poste en 1912 pour protester contre l’adoption du règlement 17 qui restreint l’usage du français dans les écoles de l’Ontario. Directeur des écoles bilingues d’Ottawa (1919-1930), cofondateur en 1922 de l’Association des instituteurs et des institutrices bilingues de l’Est de l’Ontario, il est président général de la Société Saint-Jean-Baptiste d’Ottawa en 1933-1934. Afin de mieux défendre les intérêts des Franco-Ontariens et leurs droits scolaires, il se fait élire député provincial de Russell (1923-1929) sous la bannière libérale. Il se révèle le plus brillant orateur de l’Assemble législative de l’Ontario, gagnant la confiance des membres. De 1934 à 1948, il est député dans le comté voisin de Prescott. En 1949, il reçoit un doctorat honorifique en droit de l’Université d’Ottawa et, en 1952, il reçoit la médaille de la Fidélité française du Conseil de la vie française en Amérique. Marié à Alida Rochon, il est père de six enfants. Il meurt à Ottawa le 12 février 1953 à l’âge de 74 ans.