GEORGETTE VACHON,
ANIMATRICE ET AUTEURE
 

Née à Lac-à-la-Tortue dans la Mauricie (Québec) en 1900, Georgette Tremblay fait ses études chez les Servantes du Cœur-de-Marie, congrégation religieuse française, puis chez les Sœurs du Bon-Pasteur à Rivière-du-Loup. Elle est diplômée en musique et en lettres de l’Université Laval, puis poursuit ses études à Saint-Germain-des-Prés (France). Épouse du pionnier de l’aviation civile Roméo Vachon, elle est la mère de quatre enfants. Arrivée à Ottawa en 1944, elle fonde et préside la Société d’étude et de conférences d’Ottawa en 1946. Vice-présidente de la section française de l’Orchestre philharmonique d’Ottawa, elle met sur pied le mouvement « Arts et culture », et est l’instigatrice des visites guidées de la Galerie nationale du Canada. Membre du Cercle des femmes journalistes d’Ottawa, elle est l’auteure de trois ouvrages, Roméo Vachon : a distinguished Canadian aviator (1969), Googles, Helmets and Airmail Stamps (1974), Images de Roméo Vachon (1975), et de nombreux articles parus dans des revues canadiennes. Pendant six ans, elle est responsable des documents historiques à l’Aviation royale du Canada. Très active à l’Alliance française d’Ottawa, elle est tour à tour membre du conseil d’administration (1949-1950, 1950-1951, 1958-1961, 1962-1965), vice-présidente (1953) et présidente en 1954-1955. Elle fonde en 1960 la section Christ-Roi d’Ottawa de la Fédération des femmes canadiennes-françaises. Le 16 mai 1967, elle reçoit la médaille de l’Alliance française des mains de François Leduc, ambassadeur de France au Canada, lors d’un banquet au pavillon du Québec à Expo 67. Georgette Vachon est décédée à Ottawa le 7 février 1987.