Édifice (Pavillon) Tabaret de l’Université d’Ottawa
(550, rue Cumberland)
 

Ce bâtiment a été construit à la suite d’un incendie qui a détruit l’édifice original en 1903. C’est un architecte de New York, A.O. Von Herbulis, qui a conçu cet édifice de style néoclassique, s’inspirant du Capitole de Washington. On y trouve des colonnes ioniques monumentales et un portique à frontons, ainsi qu’une architecture classique grecque avec colonnes monolithes et ornements qui donnent à l’édifice un cachet particulier. Le pavillon a été construit par étapes : après le bâtiment principal, on a ajouté des ailes en 1914 et en 1922. Une chapelle, où se donnent des concerts, a été ajoutée en 1931. Le pavillon abritait jadis des dortoirs pour les étudiants et les professeurs, ainsi qu’un réfectoire, une chapelle, un gymnase, des salles de classe et des bureaux. Depuis 1971, l’immeuble central porte le nom de « Pavillon Tabaret » en souvenir du père Joseph-Henri Tabaret, considéré comme le bâtisseur de l’institution, et il loge aujourd’hui l’administration centrale, le service du registraire et plusieurs autres services de l’université. Le portique symbolise l’Université d’Ottawa depuis plus d’un siècle, et les larges colonnes de la devanture ont servi d’inspiration à la conception du logo de l’Université d’Ottawa.